GPE : arrivée du second tunnelier

Après l’arrivée du tunnelier Steffie-Orbival en février, le chantier de la future ligne 15 Sud du Grand Paris Express a accueilli le 26 juin un second tunnelier, baptisé Malala en hommage à Malala Yousafzai, Prix Nobel de la paix. Cet événement marque une étape majeure pour la réalisation de ce projet et plus globalement, pour la concrétisation du Grand Paris Express. A cette occasion, Thierry DALLARD, nouvellement nommé président du directoire du Grand Paris Express, s’est rendu sur place et est allé à la rencontre des équipes et des partenaires.

Deux tunneliers sur un seul chantier
Le chantier est mené par un groupement dont DEMATHIEU BARD est mandataire et est composé de Implenia, PIZZAROTTI, NGE et Atlas Fondations. Le lot T2C est un tronçon de 7 kilomètres reliant Noisy-Champs à Bry-Villiers-Champigny et est composé de 2 tunnels de 4,7 kilomètres et de 2,2 kilomètres qui seront creusés par deux tunneliers. Le premier tunnelier a commencé à creuser en avril et le second, baptisé ce jour, débutera ses travaux en septembre. Les travaux de génie civil comprennent la réalisation de 3 ouvrages principaux que sont les puits de démarrage ou de sortie des tunneliers, et 7 puits de ventilation et de secours.

Grand Paris Express : un projet qui s’engage pour l’insertion professionnelle et la formation
Pour mener à bien les chantiers du Grand Paris Express, DEMATHIEU BARD a mobilisé toutes ses compétences internes en matière de génie civil et de travaux souterrains. Outre cette expertise, DEMATHIEU BARD a également misé sur l’insertion professionnelle qui permet à des personnes en reconversion professionnelle ou sans emploi de réintégrer un cadre de travail valorisant et adapté. A ce titre, une dizaine de personnes a été employée sur le chantier. En parallèle, le Groupe a noué des partenariats avec des centres de formation de la région parisienne. Ce sont ainsi 8 pilotes et 36 opérateurs de tunnelier qui ont été formés et qui ont ensuite rejoint les équipes de l’entreprise sur les chantiers du Grand Paris Express. Actuellement, ce sont 329 collaborateurs qui travaillent sur ce projet, dont 121 encadrants et 208 ouvriers. La livraison des ouvrages est prévue en 2021.